Quartier en création: TenTEST

 

Malgré la distanciation sociale, un nouveau quartier en transition est en train de germer : à l’initiative de Alexia, par un beau soir de printemps, autour d’un apéro improvisé, il y a eu la première rencontre de “TenT-EST” (qui pour l’instant est Ten TEST 😉 ) qui regroupe pour l’instant les quartiers de Marengo, Jolimont, Guilhemery.. mais qui n’attend que des motivés !

 

Grâce au confinement et à l’arrêt de l’activité de taille et désherbage de la ville, et grâce aux balades imposées autour de notre domicile, nous avons constaté le reverdissement sauvage de nos trottoirs… On a eu l’idée de contacter Boris Presseq, botaniste au Muséum d’Histoire Naturelle, spécialiste de la flore toulousaine. A notre surprise il a répondu très vite en nous donnant rendez vous dans le quartier pour profiter de cette nature florissante avant que les trottoirs ne soient “nettoyés”. On était un petit comité de 7. Boris nous a fait découvrir une biodiversité ordinaire très riche, comestible et médicinale. Un régal !

Maintenant à nous de diffuser; on compte “imiter” la démarche de Boris qui écrit les noms des plantes à la craie sur les trottoirs ( Toulouse : ce botaniste trace à la craie le nom des plantes sauvages) et on a commencé à rassembler les informations précieuses dans un document illustré à partager!

Un livre peut nous aider : 

Toulouse, la nature au coin de la rue

Un ouvrage publié par la ville de Toulouse et écrit par un collectif de 19 auteurs naturalistes.

240 pages. disponible dans les bibliothèques.

Quartier en création : Les Amidonniers

Si on vous dit bords de Garonne, la coulée verte, le Bazacle ou encore le port de l’embouchure… on veut bien sûr parler du quartier des Amidonniers. Avec ses espaces verts et ses commerçants sympathiques, nous pensons que de beaux projets en transition pourraient voir le jour dans ce quartier résidentiel et proche du centre ville.

Nous aimerions donc créer “les Amidonniers en transition“, nous ne manquons pas d’idées de projets qui donneraient une dimension sociale et écologique à ce quartier mais nous avons aussi besoin de vous et de vos idées !

Alors si vous habitez ce quartier et que vous aimeriez vous investir à nos cotés, n’hésitez pas à nous écrire à amidonniersentransition@gmail.com

[Nouvelle] Rencontre des groupes de transition du Sud-Ouest

L’événement est reprogrammé aux Samedi 12 et Dimanche 13 septembre

à

L’ancien Carmel de Moissac, 5 sentier du Calvaire.

 

Un week end chaleureux et très formateur durant lequel sont organisés des activités pour se rencontrer, en apprendre plus sur les actions mises en place et initier un réseau de villes en transition sur le Sud-Ouest.

La rencontre concerne des personnes engagées dans un mouvement de villes et territoires en transition ou de personnes de mouvements proches et résolument tournées vers l’action comme alternatiba, collectif climat, extinction rebellion, groupe collapso…

Pour ceux déjà inscrits avant confinement merci de confirmer votre présence. Pour les autres il reste 30 places, n’hésitez pas ! 

Pour plus d’informations ou une pré-inscription, envoyer un mail à toulouseentransition@gmail.com

https://www.facebook.com/events/2635360226720939/

 

Scénario Biorégion 2050 pour l’île de France, à adapter à la région toulousaine ?

L’institut Momentum a réalisé une étude extrêmement complète sur un scénario prospectif pour l’île de France en 2050 après le pic de pétrole. 

“Avec le soutien du Forum Vies Mobiles, l’Institut Momentum a élaboré un scénario visant à imaginer une Ile-de-France sans voitures à l’horizon 2050. Dans cette vision inédite développée dans une étude de 240 pages que nous publions aujourd’hui, nous utilisons la biorégion d’abord comme un instrument interprétatif pour affronter la dégradation actuelle de nos urbanisations diffuses caractérisées par d’immenses empreintes écologiques et par une dissolution du concept de ville dans des structures fortement dissipatives qui entraînent des consommations énergétiques croissantes.”

 “Une biorégion est un territoire dont les limites ne sont pas définies par des frontières politiques, mais par des limites géographiques. Cette vision conçoit les habitants d’un territoire, leurs activités et les écosystèmes naturels comme une seule unité organique au sein de laquelle chaque site, chaque ressource, de la forêt à la ville, des plateaux aux vallées, est développé de manière raisonnable en s’appuyant sur les atouts naturels du territoire. C’est une façon de penser l’espace urbain et l’activité humaine en relation intime avec son territoire. “

Et si, on construisait une vision équivalente pour la région toulousaine ? 

https://www.institutmomentum.org/bioregion-ile-de-france-2050-scenario-de-linstitut-momentum/