Aidez-nous à planter une première micro-forêt urbaine à Toulouse !

Adopte un arbre

Notre histoire commence par une prise de conscience, planter des arbres est un levier majeur pour lutter contre le dérèglement climatique et pour sauver la biodiversité, pour notre futur, pour nos enfants, et pour le vivant en général… Nous décidons donc de lancer un projet pour planter une micro-forêt sur un terrain public, afin qu’elle puisse bénéficier au plus grand nombre. 

Durant l’été 2019, nous participons à l’appel à projet « Sensibilisation à la Biodiversité » lancé par Toulouse Métropole. Intitulé “Micro-forêt – Trésor de biodiversité”, notre projet est indiqué lauréat en octobre 2019. Désormais, l’ensemble du projet est sur les rails et nous avons tout organisé avec nos partenaires : formation, choix et commande des arbres, projet de sensibilisation avec le collège La Prairie, …

Mais à la veille de noël, la nouvelle tombe : les financements de la métropole ne pourront nous être attribué avant la plantation. Alors notre projet tombe à l’eau ? Impossible ! Cette première micro-forêt doit voir le jour, et même mieux, elle renforce nos convictions et n’est que le début d’une grande aventure humaine : nous espérons essaimer ce modèle pour permettre la plantation d’une multitude de micro-forêts à travers l’agglomération toulousaine !

 

Objectif : 5000 € pour 1200 arbres.

Adopte un arbre pour 5€

Adopte un bosquet pour 50€

A savoir : 66% du montant du don est déductible des impôts -> Votre don de 50€ ne vous coûtera en réalité que 16€

Au-delà des 5000€, la cagnotte nous aidera à financer les 8 nouvelles micro-forêts que nous avons prévu de planter dans l’agglomération toulousaine, avec d’autres citoyens porteurs de projets  (votez pour nous en février sur laregioncitoyenne.fr -> https://jeparticipe.laregioncitoyenne.fr/projects/ma-solution-pour-le-climat/collect/depot-des-solutions/proposals/essaimer-les-micro-forets-urbaines-grace-au-miyawakit-et-a-laccompagnement-de-porteurs-de-projets-5dcf21c968c92).

 

> Pour adopter un arbre, c’est par ici !

> Pour retrouver les infos sur le projet Micro-Forêt, c’est par là !

Grand Oral pour le Climat – Jeudi 30/01

De nombreuses associations se sont regroupées, sous le nom d’ Urgence Climatique Toulouse et ont produit le Pacte Toulousain pour le climat que nous demandons à toutes les listes candidates aux élections municipales de signer.

Afin de connaître les positions des listes sur les 28 engagements, nous organisons une soirée ouverte « GRAND ORAL POUR LE CLIMAT » au cours duquel les représentants des listes seront questionnés sur leurs positions, pour permettre à chaque citoyen de se faire une opinion sur la pertinence, la sincérité et la cohérence des différents programmes face à l’urgence climatique.

Venez écouter les candidats lors de cette soirée qui favorisera l’interaction.

Le jeudi 30 janvier à partir de 19h30

 Rendez-vous: Salle San Subra, 4, rue San Subra, quartier St Cyprien

 Vous êtes conviés à venir écouter et participer à ces débats.

Pour relire les 28 engagements et signer le pacte :

https://www.pactetoulousainpourleclimat.fr/ 

 

Matinée Ramassage de déchets sur les allées Fredéric Mistral du 17/11/2019

Parmi les actions de la rentrée scolaire 2019 du groupe de la Terre du milieu (Centre), il y a eu une matinée de ramassage de déchets pour se dégourdir les jambes et aérer sa tête. Le World Cleanup Day avait eu lieu le 21 septembre précédent certes, mais les bonnes actions peuvent toujours se poursuivre tout au long de l’année !

Le rendez-vous était fixé au début des allées Fredéric Mistral afin de pouvoir remonter toute l’allée et finir au Grand Rond. Ce sont 9 bénévoles (7 adultes et 2 enfants) qui se sont retrouvés pour fouiller 450 mètres d’allées pendant deux heures et demi. Entre monument à la gloire de la Résistance et terrain de pétanque, retour sur cette matinée.

Ramassage déchets

Cette action vise à prendre conscience que les déchets occupent une place trop importante dans notre environnement direct et qu’ils polluent non seulement le paysage mais aussi les sols car la plupart se dégradent trop lentement et n’apportent pas de valeur ajoutée aux sols. Les bénévoles voient donc le fruit de leur action à la fin de leur parcours en mutualisant les différents types de déchets : mégots, verre, capsules, ordures diverses, « recyclables » (les déchets qui sont triés par la commune), et insolites. Les passants curieux, eux, réalisent que le seul travail des agents municipaux n’est pas suffisant, et qu’il existe encore de nombreuses personnes qui n’ont pas les bons réflexes en termes de déchets.

Bilan de la matinée :

  • 1kg de mégots (humides, ça joue sur le poids)
  • 1/3 de sac cabas de verres
  • 1 sac de 50L de recyclables
  • 1 sac de 50L d’ordures non classées
  • Des insolites : une planche à roulette trottinette, une pince à ramasser des déchets (le comble !), un balai brosse, une grille de caddie, de la vaisselle…

Les feuilles d’automne ont sûrement caché quelques trésors… Le groupe Centre organisera d’autres matinées de ramassage de déchets pour faire de Toulouse une ville plus propre, avec des citoyens responsables.

Atelier Noël en Transition du 30/11/2019

A l’approche des fêtes de fin d’année, il est bon de rappeler que l’on peut moins consommer et fabriquer soi-même toutes sortes de choses !
Le 30 novembre 2019, le groupe Centre – Terre du milieu – de Toulouse en transition, a organisé un atelier « DIY » axé sur la fête de Noël. Cet événement a eu lieu à la maison de quartier des Chalets.

Au programme, il y avait les ateliers suivants :
• Calendrier de l’Avent
• Terrarium
• Origamis, décorations en papier
• Emballage de cadeaux
• Tawashi (éponges fabriquées)
• Produits fermentés
• Zone de gratuité

Calendrier de l’Avent
Différentes manières de créer son propre calendrier. Durant l’atelier, il a été proposé de le faire avec des rouleaux vides de papier toilette. Les rouleaux servent de boîtes, on y inscrit des chiffres de 1 à 25 que l’on suspend ou que l’on met dans une corbeille et on peut y glisser des petits cadeaux dedans. Il est également possible d’utiliser un plateau d’œufs où on utilise les alvéoles comme « contenant à cadeau » et que l’on recouvre d’un simple disque de carton découpé afin de cacher la surprise.

Terrarium
Le principe d’un terrarium est de faire pousser une plante dans un bocal en verre, fermé ou ouvert. Le milieu est confiné et fait penser à un aquarium où l’eau est remplacée par de la terre et les poissons par diverses plantes.
Origamis, décorations en papier
Il n’y a pas eu à proprement parlé d’origami de faits, mais l’atelier a permis de faire des « cœurs hollandais », un tissage de papier qui donne à la fin un petit contenant en forme de cœur. Nous avons aussi pu expérimenter un collage de papier pour créer un flocon.

Montage photo de terrariums

Emballage de cadeaux
Comment emballer ses cadeaux sans faire de déchets supplémentaires ? Essayez le Furoshiki ! C’est à l’origine un beau tissu japonais qui servait à emballer toute sortes de choses. On peut s’inspirer de cette pratique et emballer ses cadeaux dans de jolis tissus en fermant avec des nœuds. Ensuite, lorsque l’on offre son cadeau, il faut préciser au destinataire du cadeau que vous souhaitez récupérer votre tissu afin de pouvoir le réutiliser pour d’autres occasions.

Emballage cadeau avec du tissu

Tawashi (éponges)
Encore une inspiration venue du Japon ! Le tawashi est une éponge qui peut être crochetée, tricotée, ou tissée. La version de notre atelier a été faite à partir de chaussettes diverses sur des planches prévues à cet effet. Ce sont des planches avec 20 clous plantés à intervalle régulier sous forme de carré et qui permettent de tisser les bandes de chaussettes découpées. Une bonne idée cadeaux zéro déchet !

Atelier Tawashi

Produits fermentés
Une bénévole a partagé ses ferments. Parmi eux, il y avait du levain (pour faire du pain, des brioches…), du kefir (boisson fermentée), et du kombucha (boisson fermentée à base de thé). Ces ferments ont été joliment déposés dans des récipients puis décorés de sorte à pouvoir être offerts.

Noël DIY à manger

Zone de gratuité
Chacun pouvait apporter des choses dont il n’avait pas l’utilité et qui pouvait servir à quelqu’un, mais chacun pouvait aussi emporter ce qui lui plaisait. Il y a eu beaucoup de dons, et quelques heureux qui ont trouvé des trésors.
Les bénévoles ont pu partager leurs connaissances avec une quinzaine de curieux qui ont posé des questions, regardé et créé selon leur imagination et leurs envies.

Zone de gratuité

Une buvette était aussi à disposition pour satisfaire les petites faims et les grandes soifs !

L’après-midi est passée vite et les bénévoles ont été satisfaits de voir les sourires de satisfaction des visiteurs après avoir créé leurs œuvres. Le partage de bons moments avec de l’entraide, c’est un peu ça, la magie de Noël.