Compost collectif dans deux résidences à Borderouge

Dans le quartier de Borderouge, deux résidences ont décidé de composter leurs déchets verts.

La résidence L’Aiglon au sud du quartier et la résidence Bois Soleil au nord.

A l’installation Toulouse Métropole a fourni le bac à compost, les bio-seaux et les conseils.

La maturation du compost est le résultat d’un mélange à part égale de déchets humides et sec, le vert et le brun. Les déchets verts sont les déchets de cuisines (épluchures de légumes), le brun est formé de feuilles sèches et de petits branchages. Les foyers participants mettent leurs déchets verts de cuisine dans les bio-seaux, et les incorporent dans le bac en les mélangeant à un stock de brun. Il faut veiller à l’humidification de l’ensemble (ni trop sec, ni trop mouillé). Les micro-organismes entrent en jeu et dégradent l’ensemble des matières apportées, sans odeur, et transforment ses déchets en compost fertilisant en quelques mois.

À la résidence L’Aiglon, 9 foyers participent sur un total de 88 logements depuis la mise en place en avril 2013. Situation plein sud à l’arrière de la résidence côté parking et espaces verts.



exemple de bac de 600 litres, et son contenu avec les déchets en voie de maturation

À la résidence Bois Soleil il y a 12 foyers participants sur 35 logements.

Depuis début 2014, 1 bac de 400 litres + 1 de 600 litres sont installés côté Nord, associés avec des carrés potagers construits par les habitants de la résidence.


Nous espérons que ce reportage vous donnera envie de lancer un compost individuel ou collectif.

N’hésitez pas à poser vos questions ou vous renseigner à l’adresse de ce blog.

Vous pouvez aller directement réserver vos composteurs à cette adresse.

Philippe Dubois (résidence L’Aiglon)
Philippe Antona (résidence Bois Soleil)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :